top of page

J'ai envie de me sentir prêt.e !

Dernière mise à jour : 24 déc. 2023

Léa AGBO - Entrepreneur & Coach

Newsletter LinkedIN #10 - publiée le 31 octobre 2023

Nous nous sommes tous déjà auto-encouragé.es. Eh oui, qui ne s’est jamais dit : je vais y arriver ! Pourquoi ? Pour nous galvaniser mais surtout pour nous rassurer.

Pourtant, dans ma checklist, tout y est :

  • Définir clairement mes objectifs - OK

  • Planifier et optimiser mon temps - OK

  • Me cultiver, faire des recherches, être curieux.se - OK

  • Rester organisé.e - OK

  • Prendre soin de moi - OK

  • Visualiser mon succès - OK

  • Rester positif.ve - OK

  • Être performant.e et toujours avancer - OK

WOW !! Nous sommes vraiment trop fort.es, au taquet ! Néanmoins, même si tout cela est déjà extrêmement bien, il y a la sensation que ceci ne comble pas, ne couvre pas tout. Par conséquent, un manque est présent.

Qu’est-ce qui me manque ?

De quoi je manque pour me sentir prêt.e ? De confiance, de sommeil, de préparation, de séances de yoga, de relaxation, de gestion des priorités ? De tout cela à la fois ? Selon notre façon de fonctionner, nous avons tendance à être plus optimistes, plus anxieux.ses, plus dynamiques, plus ambitieux.ses, plus ouvert.es que d’autres, etc… C’est un fait et une réalité parfois dure à accueillir. Cependant, la raison fondamentale se trouve être beaucoup plus universelle et unique. Car ce qui, généralement, nous fait défaut est un niveau haut d’investissement en nous. Ce qui nous manque est de s’autoriser à regarder, analyser et vivre pleinement ce que nous aimons faire, être et ressentir.

La confusion, le brouhaha, l’émulsion, l’excitation entourent souvent nos aspirations et nos priorités. Pouvoir s’offrir une perspective extérieure venant de la part de professionnels, aidant à clarifier les objectifs est quelque chose d’important. Mais ne je ne dois pas m’oublier. La priorité reste moi et l’intérieur de moi. Comment appréhender le professionnel sans parler au personnel ? C’est d’une incohérence troublante. Personne ne peut dissocier son être pro de son être perso. Il est bien entendu possible de définir des priorités, une ligne à suivre, éliminant ainsi la dispersion et la procrastination qui peuvent entraver le progrès. Mais, ce n’est pas pour cela que mon mode de fonctionnement doit être laisser de côté. Conclusion, nouveau poste à intégrer à la check list : faire de moi une priorité 😀

Me servir de moi, de ma connaissance

Une fois que j’ai décidé de devenir ma priorité, je peux faire en sorte d’être toujours au mieux. Sans tomber dans l’optimisme béa, je peux pallier à bon nombre de situations qui ne sont pas faites pour me booster ou m’enthousiasmer. Je sais, par exemple, que telle situation me fait stresser, telle circonstance me déplait, tel contexte, pour moi, n’est pas optimisé. Alors, je peux agir, faire quelque chose qui, si ce n’est annihiler, réduit tous aspects situationnels et/ou émotionnels qui iraient à l’encontre de l’épanouissement que je souhaite et de mes priorités personnelles et professionnelles.

L’un des aboutissements de cette prise de conscience, et de responsabilités, est le renforcement de ma confiance. Eh oui, on y revient. La confiance en mes compétences et en mes décisions est le moteur de la réussite dans tous les domaines de ma vie. Mon observation de moi-même, la conscience de ce que je fais et d’où je souhaite aller m'offre un soutien inestimable. C’est l’un des moyens pour reconnaître mes propres réussites, surmonter mes doutes et développer une attitude globale plus positive.

Vous l’expérimentez autant que moi, la vie moderne est souvent synonyme de deadline, de projets innovants à développer et d’exigences. J’imagine que vous savez également gérer les imprévus, la pression, les mécontents, les changements de trajectoires, d’objectifs, et j’en passe. Mais pour se sentir prêt.e, savoir maintenir un équilibre émotionnel et mental est crucial. C’est ce que l’on appelle communément « la gestion du stress et des émotions » et que vous avez déjà sûrement tenté de pratiquer, pendant un séminaire, quelques sessions en ligne pour les plus courageux.ses. Seulement, pour un effet positif et une transformation ultra favorable et gratifiante, je n’oublie pas que la clé est d’investir en moi. Être résistant.e au stress ne signifie justement pas qu’il n’y en a pas. Alors, je continue à m’ouvrir à ce qui peut m’aider à me sentir prêt.e.

Une étape sandwich

Entre la prise de conscience de ce qui me manque et la mise en place d’’actions pour y pallier, se trouve la compréhension. L’appréhension d’une certaine clairvoyance des processus qui se cachent derrière les mécanismes que j’actionne, mon mode de fonctionnement, ma personnalité, s’initie en répondant à la question suivante : pourquoi je me sens, je suis, j’agis comme ça ? La compréhension des choses aide, au-delà d‘une logique purement mentale, à l’ancrage de nouvelles pratiques, de nouvelles perceptions beaucoup plus bénéfiques. C’est en soi une préparation à l’étape suivante : l’évolution.

Se préparer à l’évolution et dans la continuité

Vouloir se sentir prêt.e est en définitive quelque chose de tout à fait sain. C’est une excellente attitude à avoir. Cela amène à un niveau de performances et à un état émotionnel plus que profitable pour moi, les résultats que je souhaite obtenir, les projets que je suis en train de développer, mais également pour toutes les personnes qui m’entourent (collaborateurs.rices, ami.es, famille). Cela me conduit indubitablement à l’étape d’après : mon évolution. Comment ? Ceci se fait notamment en éveillant des potentiels latents.


Chacun de nous possède des capacités et des talents latents restant souvent sous-exploités. Vouloir se sentir prêt.e active instantanément un processus d’amélioration. Celui-ci alimente et met l’accent sur l’identification et la libération de potentiels, offrant ainsi l’opportunité de découvrir des facettes de soi insoupçonnées.


En parallèle, l'acquisition de nouvelles compétences est un processus dynamique nécessitant de la motivation, demandant de la curiosité et une ouverture d’esprit propice à de nouvelles opportunités. C’est un plus qui fera toujours la différence indépendamment du lieu dans lequel je me trouve, des personnes que je côtoie, du métier que j’exerce. Peu importe le domaine, cette démarche offre un cadre structuré et arme pour faire face aux défis de la vie avec confiance, détermination, précision et sagacité.

Belle journée !


Découvrez les parcours et programmes : Les Challenges Le Programme Globalisation Les Coachings Autonomes

1 557 vues

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page